Nico Warembourg: entraînement vagues à Moulay

Pour Nicolas Warembourg, la période d’été est habituellement orientée vers les grands prix et préparation championnat du monde formula. Cette année avec l’annulation des grands Prix en Pologne et un championnat du monde en mars, Nico a pu s’accorder un break et s’envoler vers un spot qu’il affectionne particulièrement: Moulay au Maroc. Il nous fait un report complet de son trip express.

« Que du bon!! Dix jours de ride non stop en 4.0m² tous les jours avec pas mal de vagues pour la saison. Habituellement cette période de l’année est orientée vers la formula avec la tournée des grands prix en Pologne. Malheureusement  la crise touche aussi le windsurf, toutes les épreuves ont été annulée. J’ai donc décidé de prévoir un entraînement en vagues au Maroc sur le spot de Moulay. Cela faisait 6 ans que je ne mettais pas concentrer réellement sur cette discipline, privilégiant la formula et le slalom sur la scène internationale. Depuis mon entrée dans le team JP Australia/ Neilpryde, je me déplace de plus en plus sur des trip photos et un de mes objectifs d’ici deux ans est de rentrer dans le Top 5 français en vagues. D’où la nécessité de me recentrer un peu plus sur la vague…

Nico Warembourg

Pour en revenir au trip, cela faisait 6 ans que je n’étais pas revenu au Maroc. J’étais impatient d’y retourner pour ses bonnes conditions de nav et pour le pays en lui même. Le Maroc est vraiment une destination top en été, on est sûr de chopper du vent et un minimum de vague. Les gens y sont très accueillants et l’ambiance est au top entre les windsurfeurs. Mon premier objectif était de reprendre mes gammes de sauts en tribord et de continuer à progresser dans les surfs. 

Nicolas Warembourg Maroc 2010

Après deux jours de vagues entre 1m et 1m50, je me suis rapidement remis sur mes fronts et backloop et ai continué mon travail sur le pushloop que je maîtrise depuis peu de ce côté (tribord). Ensuite la houle a commencé franchement à rentrer avec des journées entre 2 et 3 m. J’ai pu sérieusement travailler mon surf en me concentrant sur le placement et l’enchaînement de mes rollers. Au fur et à mesure des sessions, j’ai pris de l’assurance dans mes sauts et j’ai pu travailler mon amplitude sur des gros backloop, front et push. Un de mes amis et partenaire d’entraînement était présent également: Nicolas Reynes. On s’est bien motivé pour se jeter : calage d’exercices spécifiques, travail d’observation de l’autre, motivation du partenaire pour se jeter…

Nicolas Warembourg Maroc 2010

Mais la plus grosse motivation reste sans conteste, le niveau de Boujma!!! Il a un niveau impressionnant sur son spot, avec des rotations à plus de 10 mètres en permanence!!! Au final j’ai passé dix jours à naviguer 5 heures par jour et avec une bonne marge de progression. J’ai hâte de repartir pour un tel entraînement.

Nicolas Warembourg Maroc 2010

De retour en France, je donne des cours de voile dans le Nord de la France avant de m’envoler Samedi pour la PWA en Turquie.   Bon vent à tous. »

Nicolas Warembourg Maroc 2010

Laisser un commentaire

Aucun commentaire pour l’instant.

Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Entrez votre adresse email pour recevoir les notifications de nouveaux articles

    Rejoignez 33 autres abonnés

  • Catégories