Yoann Fleury départ pour l’Eurocup Formula Ile d’Elbe

Yoann Fleury, 4è de la dernière étape de l’Eurocup Formula au Portugal, participera du 13 au 16 juin à l’étape de l’Ile d’Elbe en Italie. Cette Eurocup sera aussi le championnat d’Italie. Yoann était aussi au championnat d’Europe de slalom à Rosas où il espérait rentré dans le top 10, il termine 16è ce qui ne lui donne pas encore son ticket pour la liste Haut niveau 2013. Quelque peu déçu de ce résultat, il nous livre ses impressions.

« Championnat d’Europe un peu difficile pour moi, objectif non atteint puisque je visais le top 10, au final je termine 16ème.

Peu de manches courues pendant ces 4 jours de courses, seulement 4 dont une discard permettant de garder ses 3 meilleurs résultats, ça veut dire pas beaucoup le droit à l’erreur si on veut faire une bonne place. J’ai manqué de régularité, une finale gagnante seulement et 3 perdantes.

Les 2 premières manches se sont courues dans des conditions assez difficiles, vent de terre en rafale assez fort 15-25 Nds, j’ai utilisé ma 7,8m et ma 113l comme tout le monde, mais n’ayant pas fait de nav avec ce matos, je démarrais à 0 en terme de réglages. Je fais 2 finales perdantes en ratant de peu mes qualifications en finales gagnantes, l’histoire d’une ou deux places à chaque fois, mais le niveau est vraiment élevé, quasiment personne ne fait d’erreur et la vitesse prime plus qu’autre chose. J’ai l’impression d’avoir bien naviguer sans faire d’erreur stratégique, mais ce qui me manquait c’était la vitesse.

 La troisième manche fut sensiblement la même chose sauf que c’était du vent thermique plus régulier et moins puissant env 15 nds, je naviguais en 8,6 m et 125 l, la même chose que les 2 premières manches, je ne me qualifie pas en gagnante et termine 15 ème.

 Le dernier jour, le vent monte assez tard dans la journée, et le comité décide de nous faire courir une dernière manche qui s’avère être la bonne pour moi. Toujours en 8,6 m et 125 l, je change juste mon aileron, d’un Select S 12 45 je décide de mettre un Sonntag 46, et mes sensations de glisse deviennent différentes, je glisse sans forcer, du confort, il s’avère que dans les manches je me retrouve avec la même vitesse que les premiers, de bons départ à chaque heat, de beaux jibes et je passe les tours 1 à 1 pour aller en finale gagnante qui ne sera malheureusement jamais courue car le vent est tombé rapidement.

 En conclusion, je reste sur ma fin de championnat, je commençais tout juste à trouver mes réglages quand le championnat c’est terminé, 4 manches courues c’est vraiment peu!

En ce qui concerne le matos 8,6 et 125l je suis maintenant parfaitement réglé, il faut que je peaufine la 7,8 et la 7 m avec 113 l pour avoir une vitesse et un confort de nav comparable aux premiers dans toutes les conditions pour espérer briller sur les prochains évènements. »

Yoann Fleury FRA 730 (c)José Pina

 

Yoann Fleury FRA 730 (c)José Pina

 

Yoann Fleury (3è en partant de la gauche) volleyeur en attendant le vent (c)José Pina

Laisser un commentaire

Aucun commentaire pour l’instant.

Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Entrez votre adresse email pour recevoir les notifications de nouveaux articles

    Rejoignez 33 autres abonnés

  • Catégories