Nicolas Warembourg données cardio/GPS sur parcours Défi Wind à l’entraînement

Nico WarembourgLe Défi Wind, c’est pour bientôt! Une épreuve exigeante sur le plan physique du fait de la distance et de la force du vent quand la Tram s’installe. Nicolas Warembourg, équipé de sa Suunto Ambit 2s, a effectué le parcours pour récupérer des données sur les contraintes cardio et les variations de vitesse. 18/25 noeuds de Tram de Nord Ouest, Nico était en 7,8 racing blade et Patrik slalom 115 V2, 38 d’aileron. Intéressant pour préparer au mieux son épreuve.

Une fréquence cardiaque qui oscille entre 136 et 146 bat/min ce qui correspond à un travail sollicitant essentiellement la filière aérobie. Ce qui confirme que la meilleure préparation au Défi, ça reste de tirer de longs bords! Rappelons quand même que Nicolas Warembourg est très bien entraîné et très bien réglé… pour un planchiste moins entraîné et moins bien réglé, la courbe de fréquence cardiaque aurait sûrement été différente… avec une augmentation supérieure de la Fc liée à l’effort effectué pour résister à la fois à une contrainte physique et/ou du matos mal réglé.

De plus, ce recueil s’est effectué à l’entraînement, les relevés que nous prendrons lors du Défi seront sûrement supérieurs du fait de l’enjeu et de la forte pression des adversaires.

On remarque l’augmentation de la Fc pendant et après le jibe. Même si l’augmentation n’est pas extrême, c’est une donnée intéressante qui montre que le jibe provoque une dépense supérieure. Alors il peut être raisonnable, pour préparer au mieux ce moment, de relâcher son effort 1 ou 2 minutes avant le jibe, à la fois pour ne pas l’aborder en étant « cramé » mais aussi pour avoir suffisamment de lucidité pour envisager au mieux sa trajectoire dans un trafic important en situation de course.

Du côté de sa vitesse, les variations sont liées à des variations d’intensité de vent. On remarque tout de même une vitesse plus homogène sur le bord aller avec une moyenne sensiblement supérieure (49,7 km/h) au bord retour (49,3 km/h). Même si le bord aller est plus au large donc avec un plan d’eau plus agité, Nico devait avoir un vent plus régulier qu’au bord ce qui peut expliquer une courbe de vitesse en dent de scie sur le retour. Cela se confirme sur la fin du premier bord… lorsqu’il se rapproche de la plage, la courbe de vitesse est irrégulière.

Nous espérons de la bonne Tram pour le Défi pour récupérer des données en situation de réelle de Défi Wind et si possible des conditions extrêmes!!

Si vous voulez préparer au mieux le Défi Wind, vous régler et étudier le parcours, Nicolas Warembourg organise un entraînement spécialement dédié à partir de samedi. Plus d’infos

Suunto Nico Warembourg  entraînement Défi Wind

Suunto Nico Warembourg entraînement Défi Wind

Nico Warembourg Suunto Ambit

Suunto Nico Warembourg

Suunto Nico Warembourg

 

Laisser un commentaire

Aucun commentaire pour l’instant.

Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Entrez votre adresse email pour recevoir les notifications de nouveaux articles

    Rejoignez 33 autres abonnés

  • Catégories